16. mars, 2018

Une malgache aux jeux olympiques d’hiver de Corée du sud

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler d’une personnalité. Il s’agit d’une jeune femme au nom de Mialy CLERC qui a dominé l’actualité ces derniers jours !

J’en ai entendu parler, c’est une athlète, non !

Mialy Clerc est la première femme malgache à participer à des Jeux olympiques d'hiver et la seule athlète de Madagascar à prendre part à l'événement de cette année. Elle est évidemment notre porte drapeau pour l’occasion.

Question pas si bête : comment elle a fait pour être aux jeux olympiques d’hiver ?

Elle a commencé le ski très tôt, vers l’âge de 3 ans, dans sa région d’adoption en France, la Haute-Savoie, et elle a obtenu sa première médaille sept ans plus tard. Gravissant très vite les échelons du haut niveau, elle décroche sa qualification pour les JO l'été dernier, en Afrique du Sud.

Haute-Savoie, je croyais qu’elle était malgache ?

Mialy Clerc, 16 ans, est née à Madagascar. Mais à l’âge d’un an, elle a été adoptée par des parents français. Elle a commencé à apprendre le ski à l'âge de trois ans en France. Son père, Stéphane Clerc, est maintenant son entraîneur aux Jeux olympiques.

Je comprends, maintenant ! Et quelles sont ses chances ?

Elle est engagée en ski alpin, elle totalise trois départs en Coupe du monde cette saison (géant à Courchevel et géant et slalom à Lenzerheide) mais n'a jamais passé le cap de la première manche. Pour cette édition, qui est sa toute première participation aux J.O, elle ne gagnera peut-être pas de médaille, mais être la première malgache à y participer est déjà une victoire, pour elle d’abord, mais aussi pour tout un pays derrière.

C’est vrai ! Ça fait un peu de pression sur elle non ?

Pas exactement ! Je te répète sa phrase : « Je suis très honorée d'être la première femme de Madagascar à participer aux Jeux olympiques d’hiver », Elle a ensuite ajouté « C’est juste incroyable d'être ici. »

Eh bien, on lui souhaite beaucoup de courage, car elle a tout un peuple derrière elle !