19. mars, 2018

Georges Weah, un ballon d’or à la tête du Libéria

Nous allons parler d’un pays africain connu qui, après avoir élue une femme à la Présidence de leur République, sera désormais mené par un ancien footballeur, tu vois de quel pays je parle ?

Oui, on parlera du Libéria et de son nouveau Président George Weah ! Mais on commence par le pays d’abord, puis on parlera de l’homme !

Le Liberia est un pays à part sur le continent africain. L’histoire de cette nation de la côte ouest de l’Afrique débute à Washington en 1816. Le Congrès des États-Unis évoque le rapatriement en Afrique des esclaves affranchis qui sont aux Etats Unis. Cinq ans plus tard, l’American Colonization Society achète des terres dans l’ouest de l’Afrique et y installe une trentaine de familles d’anciens esclaves : le Liberia est né. Le pays est passé par une période difficile à la fin du siècle dernier avec 14 ans de guerre civile, les enfants soldats, les atrocités menées par l’ancien Président Charles Taylor (1997-2003). Le pays renoue avec la démocratie depuis l’arrivée d’une femme Ellen Jonhson Sirleaf à la présidence (2006-2018).

Donc, George Weah est le second président démocratiquement élu ?

Oui, il a prêté serment le 28 janvier 2018 devant une foule immense et un parterre de star ! La troisième fois aura été la bonne pour cet ancien footballeur après ses deux échecs en 2005 et en 2011. C’est une date qui restera dans l’histoire de ce petit pays.

Parle-nous de l’homme maintenant !

Seul Africain à avoir remporté le Ballon d'or, en 1995, son entrée en politique a un peu surpris. « Je ne pensais pas qu'il pourrait devenir président », a confié Arsène Wenger, son ancien entraineur. En 2005, il quitte le sport pour se lancer dans la politique. Il a, pendant une décennie, travaillé son réseau et son image, notamment en obtenant un diplôme aux États-Unis et en se faisant élire sénateur en 2014.

Et donc, après le second tour des élections, le voici investi, c’était une belle cérémonie à ce qu’on dit !

Des chants, des drapeaux, beaucoup de monde et beaucoup d'ambiance et surtout beaucoup de personnalités ! Plusieurs chefs d’Etat étrangers africains étaient là, mais aussi des stars du foot comme Didier Drogba, a fait le déplacement dans la capitale libérienne ainsi que le Camerounais Samuel Eto'o, les Nigérians Sunday Oliseh et Taribo West aussi.

Comme quoi, la démocratie ça fait du bien à l’Afrique !

Oui, et puisse les autres pays prendre exemple sur les libériens !