22. mars, 2018

Le meilleur ami de l’homme

Le meilleur ami de l’homme et le monde qui l’entoure seront le sujet de notre billet d’aujourd’hui. Si vous aviez pensé que nous allions parler de télévision ou d’écran, vous avez tort car celui dont on parlera ce matin c’est le chien et le monde canin.

Avec tout le temps que les humains passent devant un écran, le doute est permis mais c’est sûr que le chien est bon sujet !

Il faut dire que cette filière a pris une place considérable chez nous et on commence à voir une réelle professionnalisation chez les passionnés. Entre investissement et profit, on fait le tour du monde des chiens.

Quand tu parles d’investissement, de quoi s’agit-il ?

Dès la naissance, un chiot de race n’est pas donné, si on veut avoir un compagnon avec un pedigree, il faut y mettre le prix. Pour certaine race, un chiot vaut deux fois le smic malgache. Ensuite, il faut prendre soin de ces toutous, entre les visites chez les vétérinaires, les croquettes et autres denrées, cela peut vite devenir beaucoup.

Oui, le chien de race est prestigieux, cela flatte le propriétaire. C’est un peu  pareil partout non ?

Pas tout à fait ! et puis, nous n’avons pas toujours cette relation avec les chiens, il y a même certains endroits de la grande île où les chiens sont interdits ! A l’étranger, on peut aller chercher un chien dans les refuges si on veut, ici, ce n’est pas tout à fait le cas.

Mais quels sont les races les plus recherchées ?

Le « rot-weiller » et les malinois sont en tête de liste, les bergers et les dogs allemands sont aussi très demandés. Les races pures se vendent à 2 millions d’ariary. Sinon les cotons de tuléar restent les stars aux yeux des cinophiles.

C’est pour cela qu’ils sont fiers d’exhiber leur chien, parce qu’ils sont chers !

Tout à fait, on commence maintenant à voir des salons qui leurs sont dédiés, et de nouveaux métiers apparaissent, comme celui de dresseur canin et expert animalier en tout genre.

On en apprend tous les jours avec ce billet de la matinale.