3. avr., 2018

La nouvelle star de l’athlétisme mondial

Après la retraite très médiatisée d’Usain Bolt, il est temps de lui trouver un remplaçant ! C’est presque chose faite car une nouvelle star dans le monde de l’athlétisme vient de faire son entrée, et son nom est, retenez-le, Wayde van Niekerk (LIRE : wéide van nikérk) un sud-africain.

C’est qui lui ?

Lui, c’est l’homme qui a signé le 10 juin 2017, à Kingston, la meilleure performance mondiale de l'année sur 200 m avec un chrono de 19 sec 84/100e. Il s'agit d'un nouveau record personnel sur 200 m pour le champion olympique 2016 du 400m, et détenteur du record du monde du 400 m. Le légendaire Michael Johnson qui tenait depuis près de 17 ans le record du monde du 400 m en est resté bouche bée. Son record est tombé devant son nez de commentateur pour la BBC.

C’est un grand coureur donc !

Très grand ! A Rio lors de l’été 2016, Wayde van Niekerk, 24 ans, claque un 43’’03, et efface le record du monde Américain obtenu lors des Mondiaux de Séville. Ce tour de piste au Brésil restera dans la légende pour sa première médaille d’or olympique. Il est le premier athlète depuis Lee Evans en 1968 à Mexico à battre le record du monde du 400 m en finale des JO. Champion du monde sur 400m à Pékin, Il est le seul sprinter à courir le 100m en moins de 10 secondes, le 200m en moins de 20 secondes, et le 400m en moins de 44 secondes.

Ça en fait des titres ! Comment il a fait pour en arriver là ?

Natif du Cap, né de deux parents qui pratiquaient le saut en hauteur, il a été orienté sur le 400m par Anna-Sophia Botha, son entraîneur. Cette dernière souhaitait le protéger des pépins physiques, lui qui en a souvent connu. En octobre 2012, il intègre son groupe d’entraînement à l’université de Bloemfontein, où il étudie le marketing. Pour lui, l’athlétisme est une histoire de famille !

Qu’est-ce qu’on peut attendre de lui maintenant ?

Blessé à un genou en octobre puis opéré, Wayde Van Niekerk pourrait ne pas revenir à la compétition avant les Championnats du monde de Doha en 2019. Il se prépare déjà pour cette course, il n’a que 25 ans donc, on peut encore s’attendre à beaucoup de prouesses de sa part !

Rendez-vous en 2019 alors ! Sur ce, nous refermons cet athlétique billet de la matinale.