24. avr., 2018

Les artistes dans les campagnes électorales

A Madagascar, l'élection présidentielle approche à grand pas et ceux qui pensent se lancer dans l'aventure commencent déjà discrètement leur propagande. Depuis plusieurs années, les artistes sont des figures récurrentes des élections présidentielles, on en parle aujourd’hui dans le billet de la matinale.

Qu’est-ce que les artistes ont à voir avec la politique ?

Les politiciens cherchent le soutien de des vedettes populaires. Il y a lieu de dire qu'ils sont, en quelque sorte, incontournables dans ce genre de situation pour attirer la foule lors des différents meetings. Les artistes acceptent les demandes des partis mais c’est surtout pour l'argent car ils sont rémunérés.

Vraiment ?

Les observateurs peuvent apercevoir qu'un groupe d'artistes ayant soutenu un candidat peut également animer une propagande d'un autre politicien. Ceci dit, les artistes à Madagascar ne dévoilent pas au grand public leur vraie orientation politique. C’est mieux pour eux afin de garder une popularité tout azimut !

Ça a toujours été ainsi ?

Plus ou moins. En cette période pré-campagne électorale pour la présidentielle, certains artistes malgaches sont déjà sous les feux de la rampe sur les réseaux sociaux comme quoi ils sont des « artistes caméléons », c'est-à-dire soutenant tous ceux qui se présentent à l'élection. Une partie du public semble ignorer que le principal leitmotiv d'un artiste est avant tout d'encaisser le maximum de cachets en période d'élection.

Donc, il y en a vraiment qui n’en font qu’une affaire d’argent !

L'orientation politique peut parfois être un sujet tabou. Si certains artistes ne souhaitent pas prendre publiquement position, d'autres en revanche n'hésitent pas à s'engager pour un parti qui leur tient à cœur. Certaines célébrités ont également choisi de ne plus communiquer sur leur vie politique juste par peur d'être jugées comme beaucoup de gens le font déjà actuellement. En effet, cela aurait un trop gros impact sur leur notoriété et leur image. S'engager politiquement publiquement lorsqu'on est une personne connue, c'est aussi prendre le risque de perdre une partie de son public qui ne partagerait pas les mêmes opinions. Cela ne se limite pas aux fans. Un artiste dévoilant publiquement son opinion politique, peut être boycotté par le gouvernement lui-même, de par ses activités comme par exemple : être privé de certains lieux ou salles de spectacle.

C’est vrai, d’autant plus que la majorité des malgaches prennent parfois la politique un peu trop à cœur ! Tout est dit sur le sujet !