10. sept., 2018

Une tradition malgache, le Fitampoha

Aujourd’hui, nous allons parler d’une tradition malgache qui n’est pas encore très connue de tous, il s’agit du Fitampoha.

J’en ai entendu parler, qu’est-ce que c’est ?

Le Fitampoha ou bain des reliques royales est une cérémonie de la tribu Sakalava, dans la région du Menabe. Il a lieu tous les cinq ou dix ans, la prochaine édition sera pour l’année 2021. Le tout premier Fitampoha a été initié par le Roi Andriandahifotsy au 17ème siècle.

Et en quoi consiste cet évènement exactement ?

L’évènement s’étale sur 7 jours, une semaine de célébration et de fête. Pour la tribu de Menabe, cela commence par le rassemblement des invités de la région entière. Viande et alcools coulent à flots dès l’ouverture du Fitampoha. Le 5ème jour, on va chercher les reliques ou le Dady conservés dans le Zomba ou cases royales pour être lavées dans un endroit spécifique qui est l’ilot d’Ampasy.

Et c’est fini ?

Non, les 7 jours ne sont pas encore fini, le dernier jour, on fait le séchage, on enduit les ossements lavés d’huile de zébu et on les enduit de parfum. Les personnes autorisées à toucher les reliques, à les huiler et à les aromatiser les ramènent ensuite dans le Zomba.

Mais comment on sait qui peut toucher aux reliques ?

Ce sont les gendres du roi défunt et la femme habitée par l’esprit, celle qui a le tromba, c'est-à-dire qui est en transe et communique ainsi avec les morts, qui peuvent toucher aux reliques. Après pour savoir qui sont les gendres et qui ne le sont pas, ce sont les personnes âgées qui savent.

Et le fitampoha se fête pareil partout ou il y a des variantes ?

Il y a plusieurs sortes de fitampoha car il y a eu plusieurs rois et il y a plusieurs sortes de Sakalava. Un ouvrage, écrit par S. Chazan en 1968 recueille les différents types de Fitampoha. Chaque lignée avait son Fitampoha, mais dernièrement, on commence à observer des médiations pour réunir les lignées.

Merci de nous avoir appris un peu plus sur cette tradition.