14. janv., 2019

L’écologie comme mode de vie

Ce matin, nous allons parler d’une jeune femme, franco-malgache, écologiste et végétarienne, qui nous fait partager sa passion et son mode de vie dans le cadre de la protection de l’environnement.

Qui est-elle ?

Il s’agit de Jay RAVALITERA. Née et ayant grandi en France et titulaire d’un master2 en coopération et solidarité internationale, elle a cofondé le réseau climat océan Indien. Son but est que le monde entier voit son île autrement et qu’elle soit mieux représenter sur la scène internationale en matière de changement climatique.

Et comment elle compte atteindre ces objectifs ?

En agissant à travers cette association d’abord, mais elle a aussi participé à l’organisation de la conférence des jeunes sur le changement climatique lors de la COP 21, elle veut aussi étudier la possibilité de faire un MOOC sur les changements climatiques en collaboration avec WWF et la Fridriech Ebert Stieftung. Elle est réellement convaincue de la nécessité de protéger l’environnement qu’elle en a fait son mode de vie.

C’est –à-dire ?

C’est-à-dire qu’elle vit avec ses convictions. Avec quelques amis qui partagent ses visions, elle vit dans une maison écologique qui deviendrait une sorte de lieu de formation sur une mode de vie plus écologique.

Comment ils vivent dans cette maison ?

Les meubles sont en bois, à la place du réfrigérateur, ils utilisent du sable et des vases en argiles pour conserver les aliments, un chauffe-eau solaire fabriqué avec des cannettes aluminiums, ils s’attèlent aussi à la fabrication de pépinières dans des bouteilles en plastique.

Elle a l’écologie en elle alors !

Oui, écologiste jusqu’au bout des ongles, elle veut démontrer qu’il est possible de créer le changement et impacter sur son environnement à travers les petits gestes du quotidien. Et en la voyant aussi épanouie dans cette philosophie, il est difficile de la contredire.

Eh bien, il ne reste plus qu’à prendre exemple sur elle alors !