28. févr., 2019

Comment tenir ses résolutions !

On arrive déjà au second mois de cette année 2019, combien d’entre nous ont tenu leurs résolutions pour la nouvelle année. La plupart ont sûrement déjà tout lâcher, en effet, plus des trois-quarts des résolutions prises en début d’année sont abandonnés. Explications.

Premièrement, ce serait une question de motivation

Qu’il s’agisse d’arrêter de fumer, de pratiquer régulièrement un sport ou de mincir, avant de s’y mettre, la première question à se poser avec honnêteté et précision est «pourquoi?», car si l’on envisage de changer un comportement pour ses proches ou pour la société et que l’on n’appréhende pas la «juste» motivation pour soi, on part avec un moteur risquant de se gripper. La solution serait donc une résolution qui est bien motivé.

Ensuite, c’est question d’objectif !

Bien cerner son objectif s’avère aussi capital. Car, parfois, on peut se tromper de cible. A ceux qui disent vouloir perdre du poids, mais qui au fond veulent être plus désirables, ceux qui veulent cesser de fumer, sans avoir prévu que cela leur ferait gagner du poids, ….il y aussi l’objectif irréaliste, qui met la barre trop haut: «je ne mangerai plus jamais de chocolat», «je resterai toujours à 55 kilos», «je courrai 10 km chaque jour…» Inefficace aussi, l’objectif «vague», sans rétroplanning ni échéance précise… Seuls les «programmes» permettent de transformer le souhait en petites actions accessibles, c’est-à-dire en réalité concrète.

L’absence de méthode

Tous les coaches, entraîneurs sportifs ou chercheurs le confirment: lorsqu’aucune méthode précise de changement n’est envisagée, il y a péril en la demeure. Pour être efficace, cette préparation, qui est aussi mentale, ne doit pas se satisfaire uniquement d’enthousiasme. Ceux qui visualisent leur objectif et les obstacles possibles ainsi que les moyens de les surmonter réussissent davantage que ceux qui écartent toute pensée négative. Donc, il vaut mieux anticiper: si vous avez décidé de manger moins de sucre, visualisez ce que vous allez avaler (un verre d’eau, un fruit…) quand, en entrant en salle de réunion au bureau, vous croiserez l’habituel distributeur de barres de chocolat ou que vous serez confronté aux viennoiseries sur la table.

Dernier point : le style de vie

Eviter de miser trop sur un comportement à éliminer et, ainsi, le dramatiser. En revanche, réfléchir à sa démarche globale de changement s’impose. Conjuguer des résolutions positives jusque-là morcelées peut s’avérer bénéfique: ainsi, suivre un régime, c’est bien, mais le soutenir en faisant du sport, c’est encore mieux car, et c’est vraiment une bonne nouvelle, une pratique profitable renforce l’autre. Une vraie clé pour réussir.

Maintenant, vous avez les clés pour tenir vos résolutions