2. août, 2019

Les billets de la matinale RFM FM 102

Les faiseurs de musique

Les créateurs d’instruments de musique tentent tant bien que mal d’attirer l’attention du grand public. Pourtant leurs produits contribuent à faire résonner les jolies notes mélodieuses aux quatre coins du monde.

On parle beaucoup d’instruments de musique, mais pas de ceux qui les fabriquent. Pourquoi ?

Il y a peu d’événements qui les mettent en avant. Seule la fête de la musique, chaque 21 juin, peut les mettre en avant. Et pour l’occasion, depuis trois ans, l’Alliance française d’Antananarivo organise « Les faiseurs de musique », un événement réunissant les fabricants d’instruments de musique traditionnels.

Quels sont ces instruments de musique traditionnels qu’ils fabriquent ?

Un xylophone tout en palissandre composé de plusieurs pièces de bois d’âges différents dont les plus vieux produisent des sons plus clairs.
Une combinaison de trois flûtes en une, qui présente un côté pratique : c’est pour les concerts au cas où le flûtiste, dans la précipitation, oublie son instrument.
Un kabôsy chromatique qui peut produire différents accords et les sons d’une guitare solo.

Et la valiha ?

La valiha chromatique ressemble à la valiha traditionnelle, à ceci près qu’elle compte des cordes supplémentaires pour les dièses et des bémols qui sont accessibles seulement dans une partie de l’instrument.

Pourquoi ces instruments attirent peu les gens ?

C’est leur aspect rustique qui n’attire pas vraiment le public lambda.
Pour attirer les visiteurs, leur passage est souvent accompagné de démonstrations afin de mettre l’ambiance mais surtout pour essayer d’accrocher les oreilles averties.

Maintenant nous en savons un peu plus sur les faiseurs de musique et nous pouvons refermer ce billet.