Blog

16. sept., 2020

Si vous voulez visionner l'article intitulé : "Forte progression durant le confinement, 2.8 millions d'utilisateurs en août 2020"; cliquer ici

7. mars, 2019

Internet est un espace de liberté et ouvert, offrant des sources d’informations et d’inspirations illimitées. Mais il est nécessaire de protéger les enfants sur les risques et dangers auxquels ils pourraient être confrontés.

L’évolution digitale apporte ses bons et ses mauvais lots. Avec internet, les portes et les fenêtres s’ouvrent sur un nouveau monde, le virtuel. Une réalité transformée à travers ce miroir que l’on se crée, et où l’on ne veut voir que les bons reflets de soi. Sur internet, à travers les réseaux sociaux, on peut se créer une réalité améliorée. Et si l’on ne sait pas les contrôler, on peut très vite en être victime. Dans cette réalité inventée, les enfants sont les plus exposés à toutes sortes de manipulations, et d’exploitations. Face à cela, l’ARTEC (Autorité de Régulation des Technologies de Communication) participe à un grand programme mondial, le « Children Online Protection » avec à ses côtés l’UNICEF, le Ministère de la justice, la Police Nationale (PMPM), dans la mise en œuvre du projet « We protect children on line ».

Sensibilisations et formations

Il s’agit d’une série de sensibilisations et de formations qui a pour but de  lutter contre la violence et les abus en ligne perpétrés contre des enfants et des adolescents. Ainsi, le projet s’adresse à plusieurs bénéficiaires dont les journalistes d’investigation, ainsi que les membres du Réseau de Protection des Enfants (RPE). L’ARTEC a ainsi mis en exergue, lors de ces formations, les dangers liés à l’utilisation de l’internet pour les enfants, le survol des sanctions et mesures à prendre , relatives aux infractions en ligne contre les enfants, qui sont mentionnées dans la loi n°2014-006 sur la cybercriminalité, mais aussi les directives de l’UIT en matière de protection des enfants en ligne.  Par ailleurs, ARTEC  a également accompagné les représentants du RPE pour des séances de sensibilisations effectuées auprès de quelques collèges et lycées de la capitale et de la Région Boeny.

Initiative internationale

Le programme Children On line Protection est une initiative menée par l’Union Internationale des Télécommunication, afin de créer une dynamique internationale pour la promotion de la protection des enfants face à l’internet dans le monde. L’IUT a lancé ce projet en novembre 2008, en réunissant toutes les parties prenantes concernées par la protection des enfants face au déferlement d’internet. Le programme effectue une approche holistique de la protection des enfants, en développant des stratégies dans divers secteurs clés: les sanctions légales, les mesures et procédures techniques de protection, le renforcement de capacité, la coopération avec les différentes parties prenantes concernées… afin de promouvoir un environnement sécurité pour les enfants.

Midi Madagascar

Le 24/01/19

Anjara Rasoanaivo

28. févr., 2019

Attendue pour avril 2019, la mise à jour de Windows 10 n'utilisera plus un système de protection par mot de passe. Tout passera désormais par une webcam, un lecteur d'empreinte ou un smartphone, avec un code reçu par SMS pour éviter toute tentative de piratage.

Microsoft vient de franchir une nouvelle étape dans son projet de sans mot de passe. Désormais Windows 10 acceptera des comptes Microsoft créés sans mot de passe. Les utilisateurs pourront s'identifier avec un compte d'utilisateur en fournissant uniquement leur numéro de téléphone. Le système enverra simplement un code de confirmation par SMS lors de la première connexion au PC. Par la suite, l'utilisateur devra utiliser Windows Hello pour créer une identification par reconnaissance faciale, empreinte digitale ou encore ce code PIN à utiliser au quotidien. À noter qu'il est déjà possible de créer un compte d'utilisateur sans mot de passe, mais il s'agit uniquement d'un compte local, plus limité.

La fonctionnalité est apparue dans la version beta de Windows 10, estampillée Insider Preview 18305 pour l'édition familiale, puis 18309 pour l'ensemble des éditions. Cette version de Windows 10 devrait être proposée au grand public sous forme de mise à jour via Windows Update à partir du mois d'avril 2019.

Quelques éléments indispensables pour en profiter.Cette nouvelle fonctionnalité se base donc sur un compte Microsoft entièrement dénué de mot de passe, mais le géant de l'informatique impose tout de même une configuration minimale. Un lecteur d'empreinte digitale, par exemple, ou une webcam pour la reconnaissance faciale.

Quant au smartphone, il est indispensable pour créer un compte Microsoft sans mot de passe, puisque cette option n'est pas proposée par le site web. Depuis une application Microsoft comme Word sur Android, ou iOS, il faudra donc saisir votre numéro de téléphone dans la case « Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement ». Vous recevrez alors un SMS contenant un code de confirmation, et c'est ce code qui servira de... mot de passe. Ou plutôt de code PIN pour reprendre le terme de Microsoft.

Midi Madagascar

Le 14/01/19

 

5. déc., 2018

Midi Madagascar

Le 05/11/18