Blog

26. févr., 2019

Tennis – Assemblée Générale : la CAT choisit Madagascar

 

La Confédération Africaine de tennis confie à la Grande île l’organisation de son assemblée générale annuelle. Plus de cinquante pays y seront attendus.

 

https://www.lexpressmada.com/wp-content/uploads/2019/01/p23-8.jpg

Une toute première dans l’histoire du tennis malgache. Après l’édition 2018 à Kigali au Rwanda, Madagascar a été désigné pour organiser et abriter la prochaine édition de l’assemblée générale annuelle de la Confédération Africaine de Tennis (CAT) cette année. Ce sera une assemblée générale ordinaire suivie de celle élective. Elles se dérouleront en deux jours, les 14 et 15 juin à l’Hôtel Colbert, partenaire de la fédération malgache de tennis. En marge de cette AG se tiendront les réunions de zones du continent. Durant ces deux jours, la Grande île accueillera plus de cinquante pays membres de la CAT.


L’évènement sera honoré par la présence de David Haggerty, président de la fédération internationale de tennis (ITF) et son staff, Tarak Cherif président de la confédération Africaine et son équipe ainsi que de hautes personnalités du tennis et du sport en général. Le choix du pays hôte est justifiée par le dynamisme de sa fédération nationale présidée par Stéphane Rakotondrainibe, ainsi que la progression considérable du tennis malgache pour ne citer que les résultats actuels de nos jeunes raquettes au championnat d’Afrique australe U14 et U16, garçons et filles. Lors de la première partie à Namibie, Madagascar a terminé premier au classement final devant le Zimbabwe, l’Afrique du sud, le Botswana et la Namibie,…

 

Fierté


« La Confédération nous a plutôt confié l’organisation logistique… ainsi nous sollicitons l’appui de l’État pour le succès de cet évènement d’envergure continentale », a précisé Stéphane Rakoton­drainibe. « C’est une fierté d’avoir été désigné et nous donnerons le meilleur pour faire honneur au pays et au monde du tennis. Ceci est une marque de confiance de la Confédération africaine envers la fédération malgache », a-t-il souligné. Durant cet évènement, «la fédération pourra mieux exposer à la CAT les diverses requêtes du tennis malgache … entre autres l’augmentation de la subvention destinée au remboursement des frais de déplacement de nos joueurs à chaque sortie internationale en Afrique. D’habitude, la confédération ne rembourse que le tiers du coût du déplacement, alors que Madagascar, un pays enclavé étant une île, est victime du coût trop élevé des billets d’avion », a mentionné le numéro un de la fédération. Tous les sujets majeurs de la FMT seront remis à la CAT pour qu’ils fassent partie de l’ordre du jour.

 

L'Express de Madagascar

Le 15/01/19

Serge Rasanda

18. févr., 2019

Partenariat entre le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et l’association franco-malgache Terres en mêlées (février 2019)

Le ministère est partenaire de l’association franco-malgache Terres en mêlées qui utilise le rugby comme un outil éducatif, d’émancipation et un vecteur de solidarité entre les peuples.

Sommaire

Créée en France en 2011 par Pierre Gony, ancien rugbyman professionnel au Stade toulousain et éducateur sportif, l’association a été enregistrée en 2014 à Madagascar. Elle étend son action au Burkina Faso, au Maroc et au Togo autour d’un programme d’éducation citoyenne à la solidarité et à la mobilité internationale.

Un partenariat fort avec Madagascar

Soutenu par le gouvernement malgache, l’ambassade de France, la région Occitanie, la mairie de Toulouse, la fédération française de rugby et de nombreux clubs et sponsors (Fondation Société générale, Orange, Air Madagascar…), Terres en mêlées a initié plus de 30 000 jeunes dont 18 000 filles, formé près de 450 enseignants et crée 5 centres de formation avec comme objectif principal le respect de l’égalité entre les filles et les garçons dans le milieu sportif et scolaire.

Une reconnaissance internationale

La fédération internationale de rugby à travers son programme « Spirit of Rugby » récompensant les associations qui font la promotion de l’intégrité, du respect, de la solidarité, de la passion et de la discipline, a attribué un prix en 2016 à cinq associations dans le monde dont Terres en Mêlées, seule association française et seule association récompensée sur le continent africain, pour leur projet novateur et leurs actions en faveur de l’éducation par le sport.

C’est d’ailleurs la fédération internationale de rugby qui a présenté l’association Terres en Mêlées aux Beyond Sport Global Award et parmi 4 732 projets déposés par toutes les fédérations sportives du monde. C’est cette association pour son projet "le rugby comme vecteur d’émancipation des jeunes filles à Madagascar" qui a été récompensée à New York le 12 septembre 2018 en remportant, le prix Beyond Sport Global Award 2018 de l’égalité par le sport. Il s’agit de la plus importante distinction sportive accordée à une association ou à une fédération.

Coup d’envoi du match France Pays-de-Galles le vendredi 1er février 2019

Une tournée en cours

Du 31 janvier au 13 février, trois jeunes joueuses malgaches de l’association sont en tournée en France. Elles rencontreront notamment les équipes de France de rugby masculines et féminines et animeront les projections du film La jeune fille et le ballon ovale dont l’héroïne, Marcelia, a donné le coup d’envoi du match France Pays-de-Galles du vendredi 1er février.

 

9. nov., 2018

3 conseils pour prévenir les courbatures

L'activité physique, le bon étirement et les échauffements appropriés préviennent l'arrivée des courbatures.

Pour moins de douleurs musculaires, pratiquer une activité physique régulière 

L’activité physique possède de nombreux bénéfices comme la prévention des risques cardiovasculaires et le renforcement du système immunitaire.

Les courbatures surviennent généralement à la suite d’une reprise d’activité ou d’un changement d’activité c’est pourquoi il est important de faire de l’exercice régulièrement et sans forcer. Pour augmenter l’intensité de son activité physique, il faut y aller progressivement, ainsi les muscles sont préparés petit à petit à l’effort et sont moins exposés aux risques de microlésions des fibres musculaires entraînant les courbatures.

A force d’être sédentaire, l’individu le ressent physiquement : il a plus de mal à se lever du canapé, il est plus essoufflé, il ressent des douleurs musculaires plus importante et c’est un phénomène normal. Avec l’âge la masse musculaire diminue, l’activité physique régulière est bénéfique car elle augmente son volume et la fortifie, favorisant également les fonctions musculaires.


Pour prévenir vos courbatures du quotidien, il n’est pas utile de vous lancer dans un marathon mais simplement de changer vos habitudes de vie. Pensez à vous déplacer à vélo ou à pied, profitez de belles ballades lorsque le temps s’y prête et évitez de maintenir la même position tout au long de la journée, comme rester assis trop longtemps dans son canapé. Se reposer c’est bien mais il est important de maintenir son corps en mouvement avec des exercices de flexions, d’extensions et d’assouplissement, le tout en douceur.

Avant de vous engager dans un quelconque exercice, entraînement ou activité physique, demandez conseil auprès de votre professionnel de santé.


Stop aux courbatures : s’étirer mais pas n’importe comment !

Effectuer des étirements en amont et en aval de l’activité physique pour favoriser l’amplitude des mouvements et la récupération musculaire est assez répandu.
Mais, contrairement aux idées reçues, s'étirer simplement avant et après l'effort ne préviendrait pas les courbatures, cela diminuerait même la performance des muscles !

Alors doit-on s’étirer ?

S’étirer à froid endommagerait  les muscles et les tendons, intégrer les étirements à l’échauffement serait une meilleure solution. Pratiqués régulièrement, comme c’est le cas pour l’activité physique, les étirements auraient  un effet bénéfique pour l’organisme dans l’amélioration des performances musculaires et dans la prévention des blessures. Les étirements doux avec mouvements seraient préférables aux étirements statiques consistants à maintenir la même position pendant quelques secondes.

Ainsi, le corps serait mieux préparé à l’effort et risquerait de moins subir les conséquences d’une reprise ou de l’intensité de l’activité physique.
 
 S’échauffer pour éviter les courbatures

Nous avons tendance à négliger l’échauffement avant d’entamer une activité physique. Et pourtant ! L’échauffement est plus que nécessaire pour préparer le corps à l’effort et le mettre dans les meilleures dispositions. Que l’on soit amateur ou professionnel, l’échauffement ne doit échapper à personne.

L’échauffement prépare le système musculaire, respiratoire et cardiovasculaire à l’exercice.  Il augmente la température du corps dilatant les vaisseaux sanguins et oxygénant les muscles ainsi favorisés dans leur articulation et leur assouplissement. Si l’activité est intense, il faudra davantage se préparer pendant l’échauffement.

Sans échauffement, la reprise ou l’intensité brutale de l’activité physique rend les muscles plus vulnérables aux risques de blessures et de courbatures.
Durant ce temps d’échauffement, il vaudrait mieux l’adapter à l’activité physique qui suivra, ainsi on effectue les mêmes mouvements mais de façon modérée  et en augmentant petit à petit leur amplitude.

Les échauffements diffèrent selon le choix et l’intensité de l’activité physique, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel de santé comme un médecin du sport.

 

7. juin, 2018

Monfils : « Goffin a été bon car à Roland-Garros, il faut venir me chercher »

Le Figaro, 03/05/2018

Frustré, forcément frustré, Gaël Monfils a obtenu quatre balles de match contre Goffin, mais a dû rendre les armes...